Raveel

Oeuvre de Raveel dans les caves de Beervelde

Deux événements sont à la base de cette oeuvre:

  • 1. Le Comte Charles de Kerchove de Denterghem avaient trois fils. Dans les années '60 ils avaient entre 16 et 20 ans et ils souhaitent disposer de leur propre "territoire de récréation" pour y inviter leurs amis et connaissances. Les anciennes caves constituaient l'endroit idéal pour se faire. Le Comte Charles était d'accord et était même disposé à apporter sa pierre à l'édifice. "La vie est un jeu" disait-il et il participerait lui-même à ce jeu.
  • 2. En mars 1966, Raveel expose au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Le hasard veut que le Comte Charles de Kerchove aille visiter cette exposition.  Il était amusé par les thèmes proposés par Raveel et sa méthode de travail inhabituelle pour l'époque. C'est à ce moment que le Comte a eu li'dée de décorer les caves et , se faisant, éveiller ses fils et leurs invités à l'art. Le Comte voyait en Raveel l'artiste idéal pour peindre une partie des corridors de la cave.

A sa première rencontre sur place, le 3 mai 1966, Raveel proposait de peindre l'entièreté des corridors de la cave, avec la collaboration de trois autres jeune peintres: Raoul De Keyser, Etienne Elias et Reinier Lucassen. Le Comte acceptait et émettait certains souhaits bien spécifiques:

  • Les visiteurs de la cave doivent avoir l'impression de se promener dans l'oeuvre, disposant ainsi de la possibilité de faire activement partie de l'oeuvre. Un tableau est bidimensionnel. Ici, l'ensemble des corridors de la cave seront recouverts par les peintures murales. Les artistes utilisent toute la largeur. Mais il y a plus: ils y ajoutent une quatrième dimension, à savoir la participation du visiteur de sorte à ce que ce dernier soit obligé à "vivre" l'oeuvre. Les artistes ont parfaitement réussi ce pari.
  • Des effets optiques doivent créer l'illusion que les corridors paraissent plus larges qu'en réalité.
  • Les peintures doivent former un tout harmonieux avec le parc. A partir de n'importe quel endroit dans le corridor, le visiteur doit pouvoir percevoir un fragment du domaine.

Raveel reçoit la liberté créatrice absolue et débute le projet le 2 septembre 1966. L'oeuvre est achevé en mars 1967.

 

Pour raisons de restauration à l'oeuvre de Raveel, la cave est momentanément pas accessible au public.

Possibilité de visite guidée d'une durée de 30min. pour des groupes de max. 15 pers. Les groupes plus grands seront divisés en plus petits groupes.

  • Pour un groupe de moins de 15 pers.: 150€
  • Pour un groupe de plus de 15 pers. (2 guides): 220€

Possibilité de combiner la visite de Raveel avec une visite du Parc.